Pourquoi les entreprises doivent-elles se concentrer sur la création d’un QG numérique pour s’adapter aux mutations des modes de travail ?

Interview de Stewart Butterfield ,PDG et cofondateur de Slack

 

©pressmaster / Stock.Adobe.com

Stewart, la pandémie a-t-elle entraîné des changements au niveau des politiques relatives à votre environnement de travail ? Si oui, quels ont été les principaux changements ?

Comme la plupart des entreprises avant la pandémie, les employé·e·s de Slack travaillaient essentiellement au bureau. Cependant, nous avons découvert l’année dernière qu’un modèle flexible pouvait également fonctionner — nous avons même progressé en matière de productivité et d’innovation. Nous avons également continué à servir notre clientèle et à conclure des ventes à un rythme inédit, tout en profitant d’un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Slack est désormais tourné vers le numérique. Presque tous nos collaborateurs peuvent opter pour le télétravail, et presque toutes nos offres d’emplois offrent le choix du travail à distance ou au bureau, tandis que Slack nous sert de QG ou bureau digital.

Cette opportunité unique de transformer pour toujours notre environnement de travail nécessite des changements d’envergure. Il ne s’agit pas simplement de choisir entre accueillir à nouveau du personnel au bureau ou instaurer définitivement le télétravail : l’objectif est la flexibilité. Nous devons passer autant de temps à investir dans nos bureaux numériques que nous le faisions auparavant avec nos bureaux physiques.

Lire la suite (Forbes)