Protection des données : la gestion des mots de passe reste délicate

Les mots de passe restent un cauchemar pour la sécurité tant ils sont mal gérés, même si les individus se préoccupent de leur propre cybersécurité.

©Pixabay

La préservation de la vie privée est une préoccupation croissante des individus dans le monde, ce qui implique qu'ils sont de plus en plus soucieux de la sécurité de données sensibles telles que les identifiants de sécurité sociale, de comptes et cartes de paiement ou encore des données médicales. De la même façon, les entreprises -RGPD oblige sans doute- sont également de plus en plus attentives à la sécurité de leurs données. Mais, selon une étude du Ponemon Institute réalisée à la demande de Yubico, cela n'implique pas l'adoption de bonnes pratiques, notamment en matière de gestion de mots de passe.

Côté préoccupations de sécurité, 47 % des répondants déclarent que la priorité des entreprises en matière de sécurité des données concerne les données client. La seconde priorité est la protection des données des salariés (45%). Pour les individus eux-mêmes, la surveillance gouvernementale (59 % des répondants), le développement des usages mobiles (51%) ou connectés (40%) entraînent une sensibilité à la sécurité et la confidentialité des données personnelles. 51 % des répondants ont été confrontés à titre personnel à du hameçonnage et 44 % à titre professionnel.

Lire la suite (Le Monde informatique)