Qui télétravaille et dans quelles proportions ? Principaux résultats de l’enquête menée par l’Insee en 2021

Après avoir été élevé en début d’année 2021, le recours au télétravail a progressivement reculé à partir de juin 2021, avant de rebondir en fin d’année relève l’Insee. Le télétravail concerne majoritairement les cadres. Il est moins fréquent pour les jeunes ou les salarié.e.s des petites entreprises et, à l’inverse, il est très répandu pour les salariés des zones d’habitation denses. Un salarié sur deux exerce une profession pour laquelle le télétravail n’est pas pratiqué.

©pikselstock - stock.adobe.com

En 2021, 22 % des salariés ont télétravaillé chaque semaine en moyenne

En 2021, en moyenne chaque semaine, 22 % des salariés ayant travaillé au moins une heure au cours de la semaine ont recouru au télétravail

Parmi les salarié.e.s qui ont télétravaillé, 44 % l’étaient toute la semaine et 56 % une partie de la semaine seulement. Au total, 15 % des jours travaillés par l’ensemble des salarié.e.s en 2021 l’ont été en télétravail.

La part des salarié.e.s ayant télétravaillé diminue nettement à partir de juin 2021, pour rebondir à nouveau en décembre

Au cours des cinq premiers mois de 2021, le télétravail est resté fréquent, porté par des mesures d’incitation ou d’obligation dans le cadre de la crise sanitaire : jusqu’à 31 % des salarié.e.s ont été concernés en moyenne chaque semaine en avril 2021.

Avec l’amélioration de la situation sanitaire et la levée des obligations de télétravail début juin, la part des salarié.e.s qui ont télétravaillé a ensuite reculé, restant en deçà de 18 % entre juillet et novembre.

La nouvelle aggravation de la situation sanitaire à la fin de l’année 2021 a conduit à un rebond du télétravail, qui a concerné 20 % des salarié.e.s en décembre 2021, même si l’obligation de télétravail n’a pris effet qu’à partir de début janvier 2022.

Lire la suite (Labo société numérique)