Réseaux numériques : trois gestes barrières à cultiver en famille

Pour contrer les infox, les discours de haine ou encore la radicalisation en ligne, beaucoup d’enjeux se situent au niveau des régulations nationales et internationales. Face à la circulation active de messages trompeurs ou de documents mensongers, il est aisé de se sentir impuissant, en situation de stress ou de fatigue pandémique. Mais à l’échelle individuelle, un certain nombre de gestes barrières numériques peuvent tout de même se mettre en place, à la maison, et aider à reprendre la main sur les écrans.

© Pixabay

Le Conseil de l’Europe, par le biais de son programme-cadre « Éducation à la Citoyenneté Numérique », composé de chercheurs et praticiens de l’éducation aux médias et au numérique, propose trois dimensions de la citoyenneté en ligne : être en ligne, bien-être en ligne et savoir devenir en ligne, en toute connaissance de ses droits et responsabilités.

Ces dimensions peuvent, métaphoriquement, être l’équivalent numérique des trois gestes barrières pandémiques : se laver les mains, porter un masque et apprécier la bonne distanciation. En les appliquant à la situation de confinement, les parents et les enseignants peuvent eux-mêmes les tester avec les jeunes et les enfants, face aux divers écrans, en équilibrant toujours les opportunités et les risques, pour garder la curiosité de l’apprendre.

Lire la suite (The conversation)