SNAP, le sac à dos numérique de l’agent public : des outils numériques pour les agents de l’État

La direction interministérielle du numérique (DINUM), sous l’autorité du ministère de la Transformation et de la Fonction publiques, a conçu et déployé une suite d’outils numériques de confiance : le sac à dos numérique de l’agent public (SNAP).

Pixabay

Cette suite est composée de six outils

  • Tchap, le messagerie instantanée de confiance, est conçue sur un logiciel open source, en partenariat avec une PME franco-anglaise. Avec plus de 260 000 utilisateurs, l’ambition de Tchap est de s’ouvrir à tous les agents publics, y compris au sein des collectivités territoriales
  • Audioconf : le service d’audioconférence de l’État facilite l’organisation de réunions téléphoniques depuis n’importe quel téléphone jusqu’à 50 participants via une plateforme en ligne. Le service est utilisé en moyenne par plus de 40 000 utilisateurs par mois avec un pic en avril 2021 à 70 000.
  • Webconf, le service de webconférence de l’État, a été mis en place pour maintenir le lien entre collaborateurs pendant la crise sanitaire. Webconf compte une moyenne mensuelle de près de 85 000 participants avec un pic à 122 000 en mars 2021.
  • Osmose permet à tous les agents de l’État d’animer des communautés professionnelles. Après une phase d’expérimentation, son lancement a été accéléré au printemps 2020. Osmose compte près de 6 000 communautés et enregistre une moyenne mensuelle de 5 000 inscriptions de nouveaux utilisateurs.
  • Resana, la plateforme collaborative des groupes de travail, complète Osmose en offrant un espace numérique complet pour faciliter le travail en équipe, en mode projet et en mobilité. Avec plus de 16 000 espaces de travail créés plus de 100 000 utilisateurs s’y sont inscrits depuis son lancement.
  • Webinaire, une service de webinaire, peut accueillir jusqu’à 350 participants : près de 20 000 agents publics l’ont adopté depuis son lancement fin juin 2021.

Lire la suite (Labo société numérique)