Transition écologique : les 6 tendances technologiques

Quelles sont les grandes tendances technologiques permettant d’engager ou poursuivre la transition écologique et numérique ? Numeum explore 6 “must have” comme autant de leviers majeurs de la transformation. 

 

L’intelligence artificielle 

Selon Gilles Babinet, Co-président du Conseil national du numérique, l’intelligence artificielle a vocation à se développer comme un corollaire à la transition écologique. Le “numérique vert” permet des gains d’efficacité dans l’ensemble de systèmes de production. 

Le responsable estime que l’intelligence artificielle permet de réduire les émissions dans les chaînes d’approvisionnement en anticipant avec précision l’offre et la demande, en optimisant les itinéraires de transport et le stockage et en identifiant les produits les moins carbonés. C’est le cas pour le secteur de la distribution, de l’agriculture ou des services pour optimiser leurs émissions. 

En matière d’achat, les algorithmes peuvent prendre en compte le coût, le délai d’approvisionnement, la criticité de ce délai, et également des externalités comme l’empreinte carbone du produit… En somme, la technologie peut pondérer de nombreux flux hétérogènes en vue d’optimiser les process. 

Pour Jacques Sainte Marie, Adjoint à la Direction Scientifique d’Inria, « le grand nombre de données mesurées et disponibles permet d’appréhender et de quantifier de nombreux phénomènes difficilement accessibles par les modèles classiques. Les données contiennent des informations souvent complémentaires aux modélisations mécaniques, physiques, mathématiques car à d’autres échelles ouvrant la voie à de nouvelles approches originales pour la prédiction et l’optimisation. »  

Lire la suite (TechTalks)