Trop peu de femmes dirigent et créent des entreprises dans le numérique

Sous-représentées dans les formations informatiques, les femmes représentent moins de 10% des dirigeants de start-up du numérique. Et souvent, elles acquièrent leurs compétences techniques au gré de leur parcours.

©Antonioguillem / Stock.Adobe.com

De moins en moins d'informaticiennes dans les entreprises, c'est le constat alarmant que dressent les différentes études sur l'emploi. Et cela risque de ne pas s'arranger puisque les femmes sont toujours peu nombreuses dans les filières d'enseignement supérieur dédiées au numérique en France. À la rentrée 2019, elles représentaient un peu moins de 17% des élèves ingénieur en informatique, selon des chiffres du ministère de l'Enseignement supérieur.

Dans les entreprises du numérique, la part des femmes a donc reculé au cours de la dernière décennie, de 20 % en 2009 à 17 % en 2018 selon l'étude Gender Scan 2019 du cabinet Global Contact. « Celles que l'on voit ont plutôt le talent de la vision que la maîtrise technique », constate Caroline Faillet, cofondatrice et dirigeante du cabinet de conseil en stratégie digitale Opinion Act. Avant de concéder que « de manière générale, les fondateurs de start-up ne sont pas forcément développeurs ou ingénieurs. Beaucoup sont issus d'écoles de commerce. »

Lire la suite (Les Echos)