Une brève histoire de l'Europe numérique

On connaît les grandes lignes de l’histoire de la Silicon Valley. Peut-on parler d’une histoire européenne du numérique ? Quelles en ont été les étapes ?

©stock.adobe.com

L’histoire du numérique est en grande partie européenne

A rebours des constats répétés sur le retard européen dans le domaine digital, commençons par évoquer le rôle essentiel qu’a joué l’Europe dans le développement des technologies numériques. Rappelons tout d’abord que c’est dans le manoir anglais de Bletchley Park, durant la Seconde guerre mondiale, qu’Alan Turing participe à inventer le premier ordinateur, dans le cadre des activités de déchiffrage des codes allemands. Cette invention, parallèle aux travaux de Von Neumann, aux États-Unis, trouve ses origines conceptuelles dans les débats qui ont entouré la crise du fondement des mathématiques, au tournant du XXe siècle. Ceux-ci portaient sur la définition des mathématiques et du calcul, ainsi que sur la capacité à fonder théoriquement cette discipline, qui affrontait alors un certain nombre de paradoxes. Ils ont mis en prise une grande partie des intellectuels européens et ont amené à l’invention, en 1936, de « la machine de Turing », une machine de papier qui est le véritable ancêtre de l’ordinateur.

Lire la suite (Usbek et Rica)