À Bercy, une application pour suivre le rythme infernal des réunions interministérielles

13 février 2020

Face à l’explosion du nombre de réunions interministérielles (RIM), les services de Bercy ont créé BercyRIM, une application spécialement conçue pour faciliter la préparation de ces réunions hautement stratégiques.

Trop de RIM tue la RIM. En dépit d’une volonté de rationalisation de l’action du gouvernement, le nombre de réunions interministérielles (RIM) n’a cessé de croître au fil des années. À sa prise de fonctions en 2017, le Premier ministre, Édouard Philippe, avait souhaité rendre le travail gouvernemental plus efficace, notamment en réduisant le nombre de RIM. Ces réunions interministérielles, où se jouent les principaux arbitrages, devaient alors devenir l’exception.

Pourtant, rien n’y a fait. Une vingtaine de RIM se tiennent chaque semaine. Au premier semestre 2018, un total de 950 réunions avaient été convoquées, contre 346 au premier semestre 2017. À tel point que Bercy a dû prendre les choses en main et s’adapter. Le secrétariat général des ministères économiques et financiers a fait développer une application spécialement conçue pour faciliter la préparation de ces réunions hautement stratégiques. 

Lire la suite (Acteurs publics)