La DGFiP à nouveau lauréate du Fonds pour la Transformation de l'Action Publique (FTAP) !

07 octobre 2019

Le FTAP est un des leviers financiers mis à disposition des administrations publiques pour mener à bien leur transformation. La DGFiP vient à nouveau de remporter le soutien de ce Fonds pour deux projets ambitieux axés sur la valorisation des données et l'intelligence artificielle, et un troisième projet relatif à un Infocentre pour les établissements publics nationaux, pour un montant accordé de 14,5 M€.

La DGFiP avait déjà été honorée l'année dernière pour deux projets « Foncier innovant » et « Nouveau réseau de proximité- TOPAD ». Les trois projets sélectionnés cette année par le comité de pilotage présidé par Olivier Dussopt, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des comptes publics, sont les suivants :

Le projet d'assistant virtuel (E-Contact Plus)
On constate que la moitié des demandes formulées par les usagers sur la messagerie de leur espace personnel sur le site impots.gouv.fr le sont avec le motif « Autres demandes ». Or, ce motif ne permet pas d'orienter automatiquement la question vers les agents compétents. Pour éviter cela, un chatbot orientera l'usager vers le formulaire de contact adéquat ou lui proposera directement le document pertinent. Par ailleurs, l'analyse sémantique des messages reçus via certains formulaires de la messagerie permettra de proposer à l'agent qui les traite des réponses-types.

Le projet Lac de données et l’API* Management
La constitution d’un « Lac de données », véritable entrepôt informatique de l’ensemble des données décloisonnées de la DGFiP, devra permettre un accès facilité, centralisé et sécurisé aux données pour optimiser leur valorisation et leur croisement. L’API-management, plate-forme ouverte aux partenaires de la DGFiP juridiquement habilités, facilitera le partage des données ou de services dans le contexte notamment du programme « Dites le nous une fois » qui allégera les démarches administratives des usagers des services publics et les charges pesant sur les services locaux.

Infocentre des établissements publics nationaux
Ce projet vise à centraliser des données financières d’environ 9 500 opérateurs de l’État, répondant à une nécessité de fiabilisation budgétaire et comptable, mais aussi à l’auditabilité de ces comptes.

*Une API (Application Programming Interface) est une solution informatique qui permet à des applications de communiquer entre elles et d'échanger des données.

La DGFiP est donc résolument investie dans les nouvelles technologies et la transformation numérique.

Source : Ulysse (DGFIP)