Low code, no code : l'avenir du développement ?

05 janvier 2021

Le marché du low code est en pleine expansion, poussé par un besoin croissant d'automatisation logicielle et par la nécessité de déployer de nouvelles applications tout en réduisant les coûts et le temps de développement. Selon une étude, la croissance des plateformes de low code pourrait passer de 13,2 milliards de dollars en 2020 à 45,5 milliards de dollars en 2025. Pour gagner en agilité mais aussi pour faire face à la pénurie de développeurs, de plus en plus de structures créent elles-mêmes leurs applications, grâce aux multiples solutions qui se proposent de les aider à les développer sans passer par le code.

Pour consulter le dossier élaboré par le Centre de ressources documentaires (CRD) des ministères économiques et financiers, connectez-vous :

Vous êtes agent de l'administration centrale

Vous êtes agent de la DGFIP

Vous êtes agent de la DGCCRF, de la DGDDI ou de l'INSEE