Faut-il noter les services publics d’un simple clic ?

Les options offertes à l’usager pour noter ou évaluer les services publics se multiplient et se veulent de plus en plus accessibles. Ces outils ont pour rôle d’améliorer les services publics, mais restent à manier avec précaution.

©Pixabay

Les systèmes de notation permettant d’évaluer la satisfaction des clients se sont multipliés sur la Toile ces dernières années. L’exemple emblématique est le site américain « tripadvisor.com », où des notes de 0 à 5 sont attribuées aux restaurants et hôtels, et sur lesquelles les potentiels clients vont se baser pour choisir des adresses. Les services publics n’échappent pas à cette tendance. L’Etat a pour objectif qu’ils fassent tous, à terme, l’objet de telles évaluations par les usagers. Cela participe de l’ambition de placer la satisfaction de l’usager au centre des préoccupations du service public. Edouard Philippe exposait, le 1er février 2018, que « le meilleur levier de la transformation, c’est la satisfaction du public, souvent le meilleur indicateur qui vaille ».

Lire la suite (Gazette des communes)