La mission d’information du Sénat propose de proclamer l’inclusion numérique « priorité nationale »

Au terme de trois mois d’investigations, la mission d’information “sur la lutte contre l’illectronisme” du Sénat a remis son rapport. Après un passage en revue des divers facteurs d’exclusion numérique (fracture sociale, fracture générationnelle, illectronisme, exclusions numériques propres à certains publics) et de ses nombreuses dimensions, la mission formule 45 propositions, organisées autour de cinq axes.

©BercyPhoto Gezelin Gree

Axe n° 1 : évaluer plus finement l’exclusion numérique

La mission d’information recommande de renouveler régulièrement l’enquête de l’Insee « pour analyser les usages du numérique… L’évaluation des capacités numériques devrait par ailleurs être systématisée autour d’un référentiel commun. Les cartographies locales de l’exclusion numérique sont à généraliser ».

Axe n° 2 : passer d’une logique 100 % dématérialisation à une logique 100 % accessible.

« À cet effet, il faut conserver la faculté d’un accès physique et/ou d’un accueil téléphonique pour l’ensemble des démarches dématérialisées des services publics. À cet égard, la plateforme téléphonique « Solidarité numérique », mise en place pendant le confinement, doit être pérennisée, pour accompagner les personnes mal à l’aise avec l’outil numérique ».

Lire la suite (Labo société numérique)